Actualité

La téléconsultation est maintenant remboursable

La téléconsultation est remboursable depuis le 15 septembre 2018 à la suite de la parution au Journal Officiel de l’avenant 6 de la convention médicale.

Le médecin propose à son patient (parce qu’il habite loin, parce que l’examen clinique n’est pas indispensable, que le patient est suivi de longue date, etc.) de télé-consulter plutôt que de se déplacer physiquement. Le prochain rendez-vous pourra être planifié et effectué en visio – plutôt qu’en présentiel, après accord et signature d’un consentement spécifique.

Cette modalité ne concerne que les médecins traitants qui suivent des patients au long cours et dont les antécédents et traitements sont déjà bien connus.

Il existe néanmoins des exceptions : le médecin traitant n’est pas disponible, ou le patient n’a pas de médecin traitant. Dans ce cas le patient peut télé-consulter avec un médecin de maison de santé, de centre de santé, ou de communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS).

La téléconsultation se déroulera comme n’importe quelle consultation.  Le patient prend rendez-vous avec son médecin traitant ou un autre si ce dernier n’est pas disponible. Le médecin enverra un lien au patient, l’invitant à se connecter vers un site ou une application sécurisés, via son ordinateur ou une tablette équipée d’une webcam.

La téléconsultation sera facturée par le médecin au même tarif qu’une consultation en face à face. Elle sera prise en charge comme une consultation classique : 70 % remboursés par l’Assurance Maladie et 30 % remboursés par la complémentaire (prise en charge à 100 % pour les soins concernant des affections longue durée). Le tiers payant pourra être appliqué.